David Picard

Biographie

David Picard (1988) vit et travaille à Nantes. Il a participé à plusieurs expositions collectives dont « Reliefs - Architecturer l’horizon » (Les Turbulences - Frac Centre, 2015), « Sculpturations » (Abbaye de Fontevraud, 2012), « Vitrine en cours » (Galerie CDEx, UQÀM, Montréal), « Crisis Unit » (ESBAA Angers, 2011), « Je ne vois qu’infini par toutes les fenêtres, et » (Château d’Oiron, 2009). Son travail se déploie sous la forme d’installations, sculptures, vidéos et photographies qui interrogent les articulations dynamiques entre le corps, le volume et l’espace. Il conçoit l’escalade comme un outil d’analyse qui lui permet de révéler la manière dont nos gestes sont conditionnés par ce qui nous entoure et en même temps, dans une mécanique d’aller-retour permanent, d’interroger la production des formes par le corps.

Pratique artistique

Ma pratique artistique s’exerce à travers différents médiums tels que le dessin, la peinture, la sculpture et l’installation. Je me considère avant tout comme un sculpteur, ou un chercheur de formes, réfléchissant aux articulations dynamiques existant entre le corps, le volume et l’espace.

Je considère que le corps dans notre société est trop stable. Mon travail vise à rendre compte et à inviter le spectateur à parcourir l’espace de manière plus active. Pratiquant personnellement l’escalade, j’utilise ce mode de perception comme un outil à part entière dans l'élaboration de mes productions. Mon intérêt pour cette discipline tient au fait qu’elle s’exerce en terrain concret. Elle est donc un excellent prétexte pour proposer de nouvelles gestuelles, de nouveaux regards et de nouvelles articulations entre les lieux.

Cette pratique sportive est un laboratoire qui me permet de soulever des problématiques liées aux limites contextuelles et physiques des espaces. Cela me permet de mieux comprendre et d’investir les lieux lors de mes interventions in situ (Mur tramé, 2011). J’en tire aussi un grand nombre de systèmes d’élaborations et de notions théoriques. Mon travail cherche à les généraliser par la mise en confrontation avec mes problématiques de sculptures, ainsi qu'avec mes autres modes de conception de l’espace tels que la photographie (Les Monolithes d’Alberto Giacometti - 01 & 02, 2012), l’architecture ou le design (Table éprouvée, 2012).

Mon approche plastique est une manière particulière d’appréhender et de s’approprier l’espace, notamment en proposant des projets de sculptures dynamiques. La production qui en découle s’organise dans un va-et-vient incessant entre construction et déconstruction. Le corps est pour moi un module de référence dont j'explore la mécanique afin de générer des formes. Mes projets explorent ainsi les limites d’une mise en tension entre des systèmes opposés tels que le mouvement et la fixité, l’interne et l’externe, la révélation et la dissimulation, l’élévation et la gravité.

Télécharger le portfolio PDF (4,9 Mo)

Informations

Design graphique et programmation : Fargetton+Papadato

© David Picard | Toute utilisation par des tiers des images figurant sur ce site est formellement interdite sauf autorisation expresse de l'auteur. La reproduction des images en dehors du contexte du document dans lequel elles ont été insérées, leur enregistrement, leur rediffusion ou leur exploitation est strictement interdite, sous forme analogique comme sous forme numérique.